Langue

Dans le cadre du Coronavirus, la direction interdépartementale de la Police Aux Frontières de Perpignan (DIDPAF) a renforcé sa présence le 17 mars. Ce lundi 27 avril, elle a signalé “plus de 1000 refus d’entrée en France” dans ce contexte, dont près de 400 travailleurs saisonniers. La PAF n’autorisent à entrer dans les Pyrénées-Orientales que les personnels de santé venus pour lutter contre l’épidémie, les transporteurs de marchandises, les travailleurs frontaliers, les personnels diplomatiques et les personnes résidant en France ou y transitant pour rejoindre leur lieu de résidence. Les personnes souhaitant entrer ou passer par la France doivent présenter une “attestation de déplacement international dérogatoire” à télécharger ici.

Seulement 5 points de passage sont autorisés

La préfecture des Pyrénées-Orientales a limité à cinq les points de passage : l’autoroute A9 et la RD 900 au Perthus, la RD 914 au col des Balistres à Cerbère (ouvert de 7h30 à 17h30), la RN 20 à Bourg-Madame et la route de Llívia. Les passages Coustouges-Tapis/Maçanet de Cabrenys, Maureillas-las-Illas/La Vajol et Prats de Molló/Molló ne sont pas concernés.

Partager