Langue

Le bilan de la sécurité routière dans les Pyrénées-Orientales est « alarmant », selon la préfecture du territoire. Ce mardi 7 mai, les services de l’Etat à Perpignan ont communiqué les chiffres compilés depuis le 1er janvier 2019, rendant compte d’un total de 11 personnes décédées suite à un accident de la route, soit le double de la même période de 2018. Ce résultat est lié dans 37% des cas à une vitesse excessive, et à la consommation d’alcool et de stupéfiants dans une même proportion. Mais la préfecture évite tout lien avec l’anéantissement des radars automatiques en marge du mouvement des Gilets jaunes. Elle souligne que les causes « sont dues à des comportements individuels et ne sont pas le fruit de la fatalité ».

Des contrôles renforcés sur nos routes

Cette hausse de la mortalité routière justifie un imminent renforcement des contrôles. Les forces de l’ordre viennent en effet de recevoir des consignes afin d’accentuer leur présence, dans une volonté de protection citoyenne.Le respect du code de la route, une vitesse adaptée et l’absence d’alcool et de psychotropes au volant sont les solutions évidentes pour résoudre un phénomène facteur de multiples drames familiaux.

Partager

Icona de pantalla completa