Langue
La Clau
La mairie de Puigcerdà paie les bons conducteurs avec les PV des autres
Langue

Un dispositif d’un nouveau genre est mis en place en ce début d’année à Puigcerdà, capitale de la région de la Cerdagne, dans le but de mobiliser les automobilistes face aux mauvais comportements observés sur la ville. La police municipale vient en effet d’adopter un plan général, à appliquer avant l’arrivée de l’été, visant à récompenser les automobilistes qui pourront prouver n’avoir été auteurs d’aucune infraction. Concrètement, cette initiative fonctionnera en redistribuant aux « bons conducteurs », exempts de toute sanction sur une période d’un an, les sommes correspondant aux PV dressés par la police municipale aux « mauvais conducteurs », soit une enveloppe globale de 40.000 euros pour l’année 2009. Selon le cahier des charges qui régit cette politique surprenante, la Ville de Puigcerdà, dont le maire, Joan Planella Casasayas, est membre d’Esquerra Republicana de Catalunya (Gauche Républicaine de Catalogne), classe parmi les automobilistes irréprochables ceux qui n’ont été l’objet d’aucun procès-verbal, ni seulement un défaut de paiement pour stationnement sur un emplacement payant. La mairie de la capitale cerdane, qui réfute toute arrière-pensée électoraliste, prétend assurer la bonne entente entre les automobilistes.

Partager