Langue

L’Espagne a annoncé ce mercredi une série de mesures qui tendent à renforcer l’autonomie sud-Catalane. Depuis Madrid, le ministre socialiste de la Politique Territoriale, Manuel Chaves, a communiqué une décision selon laquelle l’État espagnol accordera prochainement au gouvernement de Catalogne les budgets relatifs aux bourses universitaires. Mais surtout, le territoire pourra mettre en place un Conseil de la Justice de Catalogne, réclamé depuis 2003. Cette décision majeure, qui concerne une nouvelle prise d’indépendance, est vouée à réduire l’impopularité, dans une bonne partie de la société sud-catalane, des coupes franches au statut territorial, effectuées le 28 juin par la Cour Constitutionnelle. Ce transfert de compétences, qui intervient singulièrement en période pré-électorale en Catalogne du sud, comprend aussi le droit de décision sur les grands travaux hydrauliques, la préservation de la nature et plusieurs aspects fiscaux. Le ministre Chaves, qui présentait les conclusions de la Commission Déléguée à la Politique Autonome, chargée de dépasser la problématique suscités par la décision du 28 juin, a un autre dossier à gérer. Il s’agit de l’attribution à la Catalogne, qui vient de se voir attribuer la gestion des trains de proximité, de la compétence e matière de trains régionaux.

Partager