Langue

La Jeune Chambre Economique de Perpignan (JCE) a renouvelé ses têtes en Assemblée générale, vendredi 11 décembre. Cette structure d’utilité publique rassemblant des acteurs économiques de moins de 40 ans est désormais présidée par Alexandra Ariza. L’équipe que proposait cette jeune femme de 37 ans a été élue à l’unanimité, dans la volonté d’«agir pour notre territoire pour générer l’envie de nous rejoindre tout au long de l’année 2016», nous détaille la JCE. L’ambition dépasse le cadre de l’entreprise classique, car l’enjeu est de «sensibiliser sur la nature, l’emploi et l’économie de notre territoire». Dans cette nouvelle structuration éminemment féminine, Hélène Carles occupe le poste de secrétaire et Eloïse Durant est trésorière, après plusieurs années de présidence assurées par Armand Dorignac. Le dirigeant de la société de communication perpignanaise Emmaluc, Sébastien Cocaud, reçoit la mission de développement des partenariats.

Retrouver le prestige de l’autre siècle

La JCE contient parfois en son sein les dirigeants économiques des décennies suivantes en Pays Catalan. Conscients de l’évolution du temps, les «futurs anciens jeunes» d’aujourd’hui souhaitent que leur structure retrouve le prestige qu’elle a connu en Roussillon dans les années 1980 et 1990, pour une meilleure reconnaissance par les institutions et les entreprises. Pour 2016 sont prévus une conférence sur l’économie circulaire en mars, le nettoyage des berges du fleuve de la Têt en mai ou juin et un Parlement des entreprises en octobre. Des afterworks se dérouleront tous les troisièmes jeudi du mois et des journées de formation seront proposées aux adhérents.

Partager