Langue
La Clau
La défense s’organise autour de Miss Roussillon 2009, destituée ce week-end
Langue

Ce week-end, le très rigide Comité Miss France, organisateur du concours de beauté hexagonal, a destitué Miss Roussillon 2009, Marion Castaing, une jeune femme de 20 ans, pour 1,76m, élue le 17 septembre dans la ville de Pollestres. La plus belle fille du Pays Catalan devait aller défendre les couleurs du territoire, lors de l’élection de Miss France 2010, le 5 décembre à Nice, mais le Comité a constaté après l’élection, obtenue à une écrasante majorité, l’incompatibilité du prix, car l’intéressée a déjà tenu le rôle de première puis de deuxième dauphine de Miss Languedoc, en 2007 et 2008. Le concours est en effet milité à deux participations, mais Marion Chastaing, désormais installée dans les Pyrénées-Orientales, ignorait ce détail, et vient ainsi d’être remplacée par son ex-première dauphine, Céline Callivrousis, domiciliée à Perpignan. Pour sa défense, 1300 personnes la soutiennent déjà sur un groupe Facebook, créé suite à ce revirement administratif, en dépit de la validation de trois huissiers, sous le contrôle de la présidente, Geneviève de Fontenay, souhaite rassembler les admirateurs de la demoiselle, sous le slogan « Si vous êtes pour que Marion garde son titre et représente la Catalogne à Miss France, il vous suffit d’adhérer à ce groupe ».

Partager