Langue
La Clau
La consultation sur l’indépendance catalane visera 99,9% des électeurs
Langue

La préparation de la consultation sur l’indépendance de la Catalogne, prévue le 9 novembre, est positive, selon la vice-présidente du gouvernement catalan. Ce mercredi 22 octobre, en conférence de presse à Barcelone, Joana Ortega a signalé une logistique couvrant 99,9 % de la population de Catalogne, soit 938 communes sur 947. Un appel à 20.000 bénévoles, lancé par autorités catalanes, en a attiré 30.231, missionnés dans 1255 bureaux de vote, dont 160 à Barcelone, et 6430 tables. Mme Ortega voit un « exemple clair de civisme » dans le fort engagement populaire, dont le surnombre devra être un avantage, car la consultation, observée par Madrid, sera « plus ambitieuse ».

Des bureaux de vote à Tokyo, New York et Berlin

Les communes qui refusent le processus sont modestes, la plupart n’atteignant pas le seuil des 100 habitants. Celles-ci sont Pontons, Sant Cugat Sesgarrigues, Castellví de Rosanes, Almatret, Arres, Bausen, Canejan et Vespella de Gaià. Horta de Sant Joan, situé dans la province de Tarragonne, comporte cependant 1200 âmes. Pour les Catalans du Sud expatriés à l’extérieur de l’Espagne, 17 lieux de participation sont annoncés, à Berlin, Londres, Brusselles, New York, San José, Hong Kong, Tokyo, Copenhague, Mexico, Bogota, Milan, Sidney, Buenos Aires et Montreal, mais singulièrement pas à Paris. L’exécutif d’Artur Mas, président du gouvernement autonome, vise 5,4 million de participants, sur 7,5 millions d’habitants.

Partager

Icona de pantalla completa