Langue

En Catalogne du Sud, l’entreprise nationale d’électricité Endesa est le principal fournisseur d’énergie, également en tête du marché de l’ensemble de l’Espagne, mais la concurrence est bien plus acerbe qu’en France. Sur ce principe, son principal concurrent, Iberdrola, occupe une part non-négligeable du marché, en comptant 9 millions de clients en Espagne. A l’approche de la pleine saison estivale, Endesa ne prévoit pas de nouveau pic de consommation, et table même sur des chiffres inférieurs de 15% au record de l’été 2009. Les raisons mises en avant par le leader du 220 volts, qui se déclare prêt à parer à toute éventualité inverse, sont la baisse de l’activité économique. Dans ce sens, le directeur de la distribution à Girona, Francesc Vizcaíno, assure que Endesa serait en mesure de répondre, en cas de besoin, à une hausse de la consommation. Cette capacité éloigne ainsi le spectre d’un nouveau black-out comparable à celui de juillet 2007, lorsque plus de 350.000 foyers barcelonais ont été privés d’électricité pendant quatre jours.

Par ailleurs, M. Vizcaíno assure que le réseau est prêt, et insiste sur les opérations de maintenance. Sur les 94.353 kilomètres de lignes gérés par Endesa en Catalogne, 17% sont situés dans des zones boisées, sur lesquelles la société souhaite mettre l’accent, en lançant un investissement de 92,7 millions d’euros, sur 3 ans, dans le cadre d’un vaste plan de lutte contre les incendies de forêts. Cette année, 12,3 millions d’euros sont destinés au nettoyage des bois situés à proximité des lignes et des pylônes, tandis qu’est effectuée une importante opération de contrôle sur une possible surchauffe des lignes. Outre ces vérifications, réalisées de visu, un hélicoptère équipé de deux caméras thermiques, assure le survol des zones à risques, afin d’y déceler d’éventuels incidents.

Partager