Langue

La communauté homosexuelle du Pays Catalan se mobilise comme jamais auparavant, ce jeudi à Perpignan, en organisant à midi une « marche contre l’homophobie » au départ du Castillet. Cet événement, organisée par l’association Life LGT 66, pour « Lesbiennes, Gays et Transexuels », l’Agence pour la Cohésion Sociale et l’Egalité des Chances, avec le soutien financier et logistique du Conseil Général des Pyrénées-Orientales, comprend une table ronde lors de laquelle seront abordés les thèmes « l’homophobie détruit, l’homophobie tue » ainsi que « Homophobie et homo-parentalité », au Palais des Rois de Majorque, en présence de la conseillère générale perpignanaise Ségolène Neuville, en charge de la lutte contre les discriminations. Selon l’Institut National de Veille Sanitaire, relayé par Life LGT 66, association originellement créée dans la ville de Thuir, les railleries, discrimination et exclusions envers les homosexuels sont actuellement en cause en France dans 43% des cas de dépression des moins de 20 ans et 20% des plus de 35 ans. Par ailleurs, ce phénomène serait responsable à 27% des tentatives de suicide chez les moins de 20 ans.

Partager

Icona de pantalla completa