Langue
La Clau
La chapelle ardente de la pianiste Alícia de Larrocha reçoit 1500 visiteurs
Langue

Environ 1500 personnes ont formulé tout au long de ce dimanche, à Barcelone, leur dernier adieu à la pianiste Alícia de Larrocha, disparue vendredi à l’âge de 86 ans. De nombreuses personnalités du monde de la culture et de la politique ainsi qu’un grand nombre de mélomanes et anciens élèves de l’artiste ont exprimé leurs condoléances à la famille. La chapelle ardente, ouverte dans le Salon Sant Jordi du Palais de la Generalitat, selon le protocole accordé aux personnalités qui ont reçu les distinctions suprêmes du gouvernement catalan, a ainsi reçu la visite du président de la Generalitat, José Montilla, et du ministre-conseiller de la Culture, Joan Manuel Tresserras. Ont également été remarqués le maire de Barcelone, Jordi Hereu, les ex-président de la Generalitat, Pasqual Maragall et Jordi Pujol, le ministre-conseiller de l’Éducation actuel, Ernest Maragall, et le président de la coalition Convergència i Unió (CiU), Artur Mas. Alícia de Larrocha, née à Barcelone en 1923, avait été initiée à la musique à l’âge de 3 ans, avant d’interpréter son premier concert lors de l’Exposition Universelle de Barcelone, en 1929, alors qu’elle n’avait que 6 ans. Artiste internationale, Alícia de Larrocha a reçu en 1977 la distinction de « Meilleure artiste du monde » et a obtenu deux Grammy, en 1989 et en 1994.

Partager