Langue

En février dernier, la Chambre régionale des comptes du Languedoc-Roussillon (CRC) a signalé les forts déséquilibres budgétaires de plusieurs communes de montagne du Pays Catalan. Font-Romeu, Puyvalador et Les Angles étaient visées en raison des déficits de leurs stations de sports d’hiver. Les 463.000 euros de Puyvalador induisent une dette de 6256 euros pour chacun des 74 habitants, une situation inextricable invitant à la fermeture des pistes. Mais d’autres déséquilibres sont rappelés dans le rapport d’activité 2014 de la CRC, communiqué le 26 mai 2015. Pia, commune mitoyenne de Perpignan, présente un «Budget en déséquilibre». L’Office municipal de la culture et de l’animation de la mairie de Thuir figure dans la même catégorie. A quelques kilomètres, le centre communal d’action sociale de Corbère-les-Cabanes d’un côté, la mairie de l’autre, recèlent des «comptes administratifs en déficit», une situation qui frappe aussi le Syndicat d’exploitation et de développement touristique du Cambre d’Aze. Son voisin le Syndicat intercommunal du Puigmal figure parmi les structures publiques aux «Budgets non votés» et sujettes à un «Rejet du compte administratif».

Des mesures de désendettement fin juin

La CRC, qui répertorie les saisines selon le code général des collectivités territoriales (CGCT), invite invariablement au désendettement. A ce titre, fin juin, elle communiquera ses solutions pour chaque commune, puis des débats municipaux seront engagés avant l’application concrète de mesures d’économies avec l’éventuelle intervention de la préfecture des Pyrénées-Orientales.

Partager

Icona de pantalla completa