Langue

La politique de coupes budgétaires opérée par les autorités sud-catalanes depuis 2010 contient un volet concernant le secteur des médias publics du gouvernement de la Generalitat de Catalogne. Réuni le 12 septembre à Barcelone, le conseil de gouvernance de la Corporation Catalane des Médias Audiovisuels a opté pour la fusion de la chaîne culturelle 33 et du programme pour enfants Super3 sur un seul canal, tandis que le programme pour adolescents 3XL sera supprimé. Ce redéploiement, en vigueur à compter du 1er octobre, aura une incidence directe dans les Pyrénées-Orientales, où ces chaînes TNT sont accessibles dans la plupart des bassins géographiques grâce à une vingtaine de centre émetteurs. Il comportera l’arrivée sur les écrans nord-catalans de la chaîne Esport3, née avec la TNT, agrémentée dès lors, parallèlement à l’élargissement de sa diffusion à l’ensemble de la Catalogne, de nouvelles séquences de documentaires, consacrés aux sports d’aventure, à la nature, à l’alimentation, aux voyages et aux loisirs.

Rationalisation des moyens et ciblage des publics

Ce changement général, qui induit une économie immédiate de 12,4 millions d’euros, s’accompagnera de la suppression de la diffusion en FM de la station culturelle iCatFM, dont l’accès sera maintenu sur Internet et autres supports de type smartphones et tablettes. Cette réorganisation, qui confirme une ère de rationalisation, s’accompagnera de ciblages de publics plus affinés, selon les attentes et les horaires de diffusion, dans le but de renforcer l’audience de Télévision de Catalogne (TVC). La chaîne généraliste du groupe, TV3, reste invariablement leader en Catalogne du Sud, malgré une offre pléthorique, tandis que le programme d’informations en continu 3/24, sain et sauf, cherche à conforter ses positions.

Partager