2′

SOCIÉTÉ

La Catalogne du sud interdit la corrida lors d’un vote historique

68 voix contre la tauromachie et 55 pour, ce mercredi au Parlement de Catalogne

Ce mercredi en milieu de journée, le Parlement de Catalogne, à Barcelone, a soutenu une Initiative Législative Populaire qui prévoit l’interdiction de la corrida au 1er janvier 2012, par 68 votes pour, 55 voix contre et 9 abstentions. Ce résultat historique est le fruit de l’absence de consignes de votes données par les deux partis majoritaires à l’assemblée catalane, Convergence et Union (CiU) et le Partit des Socialistes de Catalogne (PSC). Parmi les votes pour, 32 proviennent de députés de CiU et 3 du PSC, auxquels s’ajoutent l’ensemble des suffrages des groupes formés par les partis Gauche républicaine de Catalogne et Initiative pour la Catalogne-Les Verts. Ce scrutin, lors duquel le président socialiste de Catalogne, José Montilla, a voté contre, tandis que le leader du premier parti du territoire, Artur Mas, de CiU, votait pour, confirme l’existence d’un cadre politique nouveau en Catalogne du sud. Le territoire, qui manifeste dernièrement plusieurs signes de rupture avec l’Espagne, se différencie ainsi davantage encore du reste de la couronne, en développant à l’international una image de modernité, par la défense de la cause animale. Dans une expectative des grands jours, l’enceinte du gouvernement catalan a reçu ce mercredi 300 journalistes mondiaux, notamment de CCN et de la BBC.