Langue
La Clau
Journée nationale espagnole: Zapatero sifflé, les Rois d’Espagne applaudis
Langue

Ce mardi, à Madrid, la très protocolaire journée de l’hispanité, a comporté un incident notable. Le président du gouvernement espagnol, José Luis Rodríguez Zapatero, qui participait, a été égratigné par la foule, aux cris de «Zapatero, fuera!» (Zapatero,dehors), accompagnés par de longs sifflements, lors d’un défilé traditionnel qui constitue le temps fort de la journée nationale espagnole. Guère plus tard, les rois de l’Espagne sont parvenus sur les lieux de la célébration, la place de Lima de la capitale espagnole, sous de forts applaudissements. L’accueil offert aux monarques Juan Carlos et Sofia de l’Espagne a contrasté radicalement avec les égards réservés au chef du gouvernement central, qui a fait ultérieurement l’objet de cris « Zapatero démission » , très audibles, lors d’un dépôt de gerbes chargé d’émotion. Cette journée, à valeur militaire, a réuni la plupart des dix-sept présidents des communautés autonomes espagnoles, parmi lesquels le président catalan, José Montilla. Ce mardi après-midi, le parti Gauche Républicaine de Catalogne a déploré cette présence, en arguant que la célébration du jour, en référence à la découverte des Amériques par Christophe Colomb, le 12 octobre 1492, commémore le « génocide » des Indiens américains.

Partager

Icona de pantalla completa