Langue

La ville de Figueres, 43.000 habitants en 2009, prévoit l’installation de pas moins de 45 relais d’émission Internet, dans ses lieux les plus fréquentés et habités, à compter de 2010. La capitale de la région de l’Alt Empordà sera ainsi la deuxième de Catalogne du Sud à offrir le Wi-Fi en accès libre aux internautes, munis ou non d’ordinateurs portables. Selon un avant-projet soumis en fin de semaine dernière à la mairie, dirigée par le jeune Santi Vila, de Convergence Démocratique de Catalogne (CDC), ce réseau Internet sera disponible dans les principales artères et places de la ville grâce à 45 antennes, selon une stratégie de distribution géographiquement équitable. Techniquement, le Wi-Fi de Figueres sera distribué par trois puissantes antennes, elles-mêmes relayées par 42 réémetteurs de plus faible puissance, exploitées par un opérateur spécialisé. En termes légaux, l’accès au réseau sera limité à des créneaux horaires précis, et le débit sera volontairement contrôlé, tandis que le téléchargement illégal, dit « P2P », sera impossible. Ce projet est doté d’un budget de 360.000 euros, dont la moitié sera affectée aux quartiers situés en dehors du centre-ville.