Langue

Un accident, évité de justesse jeudi 24 juillet au passage à niveau de Corneilla del vercol, place le Pays Catalan dans une actualité dramatique après trois accidents survenus dimanche sur des passages à niveaux français, causant la mort de deux personnes, notamment dans le département de l’Ariège. A Corneilla del vercol, un automobiliste qui avait franchi les barrières abaissées et a vu son véhicule accroché par un train de marchandises, a été épargné, mais cet incident aux conséquences potentiellement graves interpelle la Préfecture des Pyrénées-Orientales. Celle-ci lance un rappel de sécurité, car 98% des accidents de ce type sont dus à l’inattention des conducteurs, souvent riverains ou habitués, peu respectueux de la signalisation. En cas extrême, si une barrière se ferme une fois le véhicule engagé, les services de l’état recommandent de briser la barrière avec le véhicule. En France, 340 passages à niveau restent dangereux et entraînent la mort d’une quarantaine de personnes pan an. En Pays Catalan, les secteurs inquiétant restent Bouleternère, Marquixanes, Ortaffa ou le quartier de Mailloles de Perpignan. En revanche, un échangeur routier remplace depuis février 2008 l’ancien passage à niveau du quartier Saint-Assiscle.