Langue

Le président de la Région Languedoc-Roussillon, Damien Alary, a présidé ce vendredi 11 septembre la cérémonie d’inauguration du Lycée Christian Bourquin d’Argelès-sur-mer. A cette occasion, l’établissement a reçu Ségolène Neuville, secrétaire d’Etat et Conseillère départementale des Pyrénées-Orientales, Armande Le Pellec Muller, recteur de l’Académie de Montpellier, et Pierre Aylagas, député-maire d’Argelès-sur-Mer et président de la communauté de communes Albères-Côte Vermeille-Illiberis. Le député Jacques Cresta, le conseiller régional Marcel Mateu, le conseiller départemental Michel Moly, la préfète des Pyrénées-Orientales, Josiane Chevalier, étaient également présents. Ce lieu d’enseignement a ouverte ses portes 23 ans après sa première évocation, effectuée en 1992 par l’association « Dessine-moi un lycée ». Progressivement, une pétition a convaincu les élus, avant une prise en main régionale 17 ans plus tard.

Une capacité d’accueil de 1720 élèves

Le lycée Christian Bourquin, qui a ouvert ses portes à la rentrée, accueille 830 élèves, pour une capacité maximale de 1720. Pressenti comme « Lycée Emile Combes », il rend finalement hommage à Christian Bourquin, ancien président régional et président du Conseil général des Pyrénées-Orientales. Pour construire ce lieu consacré aux métiers de l’hôtellerie, de la restauration et du tourisme, associés aux filières générales et technologiques, l’administration régionale a investi la somme colossale de 68 millions d’euros. Construit sur un terrain de 5,6 ha que la ville d’Argelès-sur-Mer a cédé pour un euro symbolique, il occupe une surface totale de 17 270 m2, a exigé 35.000 heures de travail et mobilisé jusqu’à 250 personnes. Imaginé par le cabinet d’architecte Emmanuel Nebout, établi à Montpellier, il a vu son chantier débuter en mai 2013 et s’achever en août dernier. Une campagne de fouilles réalisée au préalable a révélé le plus grand site de silos enterrés connu à ce jour, composé de plus de 2000 pièces. Ces découvertes ont révélé une période d’occupation des lieux, le village de Tatzó, de la Préhistoire au Moyen-Âge.

Partager

Icona de pantalla completa