Langue

Le naturisme se développe dans certaines villes, en complément des lieux habituels que sont les plages et campings de moyenne montagne. A Perpignan, un projet de club naturiste urbain est constitué autour de Michel Villelongue. Ce salarié d’une entreprise de nettoyage espère développer ce mode de vie dans le plus simple appareil en fédérant les amateurs. Le groupement « Les Naturistes Catalans », lancé fin 2018, propose ce changement sous l’égide de la Fédération Française du naturisme (FFN).

Rendre Perpignan «naturiste-friendly»

Comme Londres, Berlin, Munich, Barcelone, Paris, Toulouse ou Stockholm, Perpignan pourrait réserver des lieux à la nudité, selon la saison. Si les restaurants ou piscines naturistes existent en Europe, le premier pas resterait à franchir dans la capitale du Roussillon. Une réglementation locale s’imposerait, tandis que la loi nationale reste intransigeante sur la nudité partielle, à l’inverse des Etats-Unis, du Canada ou de l’Espagne. Sur la voie publique en France, les hommes torse nu et les femmes topless sont passibles de 38 euros d’amende, tandis qu’en 2010, la mairie de Perpignan a proscrit la déambulation des hommes torse nu en ville, par souci de moralité.

Partager