2′

SOCIÉTÉ

Ils recherchent de faux certificats de vaccination sur Google

Un phénomène qui fait suite à l’allocution d’Emmanuel Macron

Après les faux certificats de contrôle technique de véhicules, des faux pass sanitaires font l’objet d’une demande soudaine, apparue sur le web. Selon Le Figaro, les recherches concernant ces fake documents se multiplient depuis l’allocution d’Emmanuel Macron, lundi 12 juillet, lors de laquelle le chef de l’Etat a annoncé l’élargissement du pass sanitaire (test négatif ou attestation de vaccination), dès le 21 juillet, à tous les lieux de loisirs et de culture rassemblant plus de 50 personnes.

L’information présidentielle a déclenché un phénomène de requêtes sur Google, révélé grâce à l’outil de référencement SEMrush. Les mots clé “faux vaccin”, “faux pass sanitaire” et “faux test Covid” et “fausse attestation covid” figurent au palmarès de ces tentatives. Certains réseaux sociaux sont également concernés, dont Snapchat et Telegram.

Le délit lié à l’obtention de ce type de documents est puni de 3 ans de prison et 45 .000 euros d’amende, au titre de faux ou d’usage de faux, mais les auteurs de recherches ne semblent pas découragés, ou ignorent la gravité de cette démarche. L’obligation de fourni un pas sanitaire à l’entrée des cafés, restaurants, centres commerciaux, hôpitaux, maisons de retraite et établissements médico-sociaux, à partir du début du mois d’août, s’ajoute à la pression ressentie par certains.