Langue

Pour la première fois depuis 10 ans, Barcelone a perdu des habitants, du 1er janvier au 1er octobre 2020, en raison de la pandémie de coronavirus. Le repli est estimé à 13094 personnes par la mairie, qui signale une population totale de 1.653.678 habitants actuellement. Une partie de ce recul démographique est cependant due à la mortalité liée au Covid, la plus forte depuis 1939, dernière année de la Guerre d’Espagne.

La Basse-Cerdagne, région n°1 visée par les Barcelonais

L’exode urbain barcelonais est le fait de résidents qui disposent d’une résidence secondaire en dehors des zones urbaines, ou qui prennent la décision de déménager. Ces hommes et ces femmes réorganisent leur vie ailleurs, généralement en Catalogne rurale, dans des communes de moins de 5000 habitants. La région la plus demandées par les Barcelonais est la Basse-Cerdagne, autour de Puigcerdà, selon une étude menée par le site immobilier Idealista. Ce secteur a suscité une croissante d’intérêt de 64% entre mars et novembre 2020, tandis que la demande barcelonaise visant la comarca du Garraf, autour de Sitges, et le Moianès, autour de Moià, ont induit des recherches en hausse de 12% et 7% respectivement.

Partager