Langue

Après un rassemblement organisé samedi 19 septembre en gare de Bourg-Madame, les défenseurs du Train Jaune, qui relie Villefranche-de-Conflent à Latour-de-Carol, s’adressent à la SNCF. La mobilisation de 150 personnes, dont une trentaine d’élus, est suivie d’une lettre au ton sec, adressée à Philippe Charlot, directeur régional de la SNCF en Languedoc-Roussillon. «la direction régionale avance ses pions pour rendre irréversibles des suppressions de postes sur cette ligne qui n’en a que trop perdu», lance le Comité des Usagers, représenté par le reporter photographe Georges Bartoli. Les défenseurs du train soulignent «la désertification de la ligne» et la «fermeture des gares qui laissent de fait le train à l’abandon, à la merci de tagueurs». Ils annoncent la vente prochaine de la gare de Saillagouse et «l’absence totale de communication» de la société ferroviaire publique sur l’avenir de la ligne.

Partager