Langue

Après avoir déclaré à Perpignan, ce samedi, son intention de proposer à Nicolas Sarkozy, d’ici la fin du mois, la mise en pratique « juridique » de la déchéance de nationalité française, réservée aux meurtres de policiers et à la polygamie, le ministre de l’Intérieur se rend ce dimanche matin à Argelès. Pour cette deuxième opération de communication en Pays Catalan, le ministre inspectera les « dispositifs de sécurité adaptés aux spécificités des zones touristiques ». Peu avant midi, il sera présent sur l’esplanade Charles Trenet, où lui seront présentées les mesures de saison, en présence d’un policier allemand et d’un autre, néerlandais, rattachés au Commissariat européen installé passagèrement pour prévenirs les phénomènes liés au tourisme de masse. Plus tôt, M. Hortefeux aura visité la gendarmerie d’Argelès, chargée en été de la prévention en matière de petits larcins. A cette occasion, la préfecture des Pyrénées-Orientales communiqué les dernières statistiques de la délinquance sur le territoire, comptant pour la semaine du 29 juillet au 4 août. Il en ressort ne baisse de 9,01 % de la « délinquance générale », tandis que la « délinquance de proximité » recule carrément de 24,22 %. Les cambriolages sont en baisse de 55,32 %, mais les violences « crapuleuses » subissent une « certaine progression ».

Partager

Icona de pantalla completa