Langue

La différence de prix entre les Pyrénées-Orientales et la Catalogne du Sud, plus généralement entre la France et l’Espagne, a provoqué une baisse de 17% des ventes de tabac en 2017 en Pays Catalan. La proximité de la principauté d’Andorre, où la politique tarifaire est encore plus avantageuse pour les ressortissants hexagonaux, renforce cette chute historique. Cette statistique étonnante, inquiétante pour les buralistes qui subsistent en Roussillon, en Cerdagne ou sur la Côte Vermeille, est contenue dans le « baromètre santé 2017 » sur la consommation de tabac, publié par Santé publique France. Elle tend à souligner l’accélération de la hausse des achats effectués à Puigcerdà, à La Jonquera ou au Pas de la Casa.

En attendant le paquet à 10 euros en France

Cet automne, le paquet de cigarettes classiques est 40 % moins cher en Espagne et 60% en Andorre, car les prix y sont bas et parce que la France y va très fort. Le paquet classique, actuellement commercialisé à Perpignan, au Boulou ou à Estagel de 7,60 à 9,30 euros selon la marque, d’après les Douanes françaises, s’oriente inexorablement vers une moyenne de 10 euros, comme le souhaite le gouvernement d’Edouard Philippe. Parallèlement, au 20 octobre, la régie des tabacs espagnols établissait les tarifs officiels à 5 euros les 20 cigarettes Marlboro classiques, 4,85 euros pour les Peter Stuyvesant Rouges et 4,70 pour le paquet de Camel ordinaire. L’Espagne n’envisageant pas de hausse significative, l’achat permanent de cartouches de cigarettes en Catalogne du Sud, par les fumeurs de Catalogne du Nord, qui est déjà logique, pourrait à terme devenir évident.