Langue
La Clau
Hayat Boumeddiene, femme du jihadiste Coulibaly, était à Madrid le 2 janvier
Langue

Hayat Boumeddiene, mariée religieusement à l’islamiste Amedy Coulibaly en 2009, a rejoint la Syrie cinq jours avant les actes terroristes de mercredi 7 janvier à Paris. La femme du preneur d’otages de la porte de Vincennes, exécuté vendredi 9 janvier par la police après plusieurs heures d’angoisse générale, était présente à Madrid le vendredi 2 janvier. Depuis l’aéroport Madrid-Barajas, cette jeune musulmane de 26 ans, qui a adopté la burka l’année de ses noces, a emprunté un vol pour Istambul, en Turquie. Individu le plus recherché de France, elle a rallié la République arabe syrienne jeudi 8 janvier, selon les services d’intelligence turcs.

Hayat Boumeddiene, munie de son passeport, a voyagé depuis l’Espagne accompagnée d’un homme dont le frère est connu des services français. Cette possible complice du dispositif terroriste orchestré contre Charlie Hebdo et le supermarché casher parisien est sujette à un mandat de recherche français. Son rôle intrigue les autorités, car elle a échangé 500 appels téléphoniques, en 2014, avec l’épouse de Chérif Kouachi, l’un des deux auteurs de la tuerie de Charlie Hebdo. L’action du 7 janvier pourrait avoir été coordonnée.

Partager