Langue

Une série de saisies record de substances prohibées a été effectuée au fil de l’année dernière en Catalogne du Sud et d’Espagne, grâce à une première interception à La Jonquera. Selon une information révélée ce jeudi 17 janvier par l’Agence Catalane d’Informations (ACN), le point de départ a été la découverte, par la Guardia civil, de 400 kilos d’herbe de cannabis et de 20 kilos de résine de cannabis, lors du contrôle d’un semi-remorque transportant des palettes de fruits et légumes vers la Hollande, en avril 2018. Une enquête consécutive a permis de démanteler une filière très organisée, composée de 25 personnes, habitant les communes de Mataró, Castelldefels et Calafell, sur la côte de la province de Barcelone.

Une petite industrie du « shit » et de la « beuh »

Les acteurs de cette activité illicite, ressortissants de plusieurs pays, sont actuellement sous les verrous. Ils assuraient la plantation, la récolte et le conditionnement d’herbe de marijuana, ou sa transformation en résine. Ces étapes méthodiques constituaient une petit industrie, organisée en différentes étapes. Ce dispositif, qui comportait une ramification au Pays Basque Sud, a permis de mettre la main sur un total de 2,7 tonnes de cannabis. Ce volume constitue la plus grande saisie de drogue jamais effectuée en Catalogne et en Espagne.

Partager

Icona de pantalla completa