Langue

Alors que la campagne de vaccination contre la grippe A/H1N1 a attiré jeudi, jour de son lancement, moins de 200 personnes dans l’ensemble des huit centres que compte le Pays Catalan, dont 50 candidats à l’immunisation pour la ville de Perpignan, les signes de progression du virus persistent, mais sans alarme. Ce vendredi, la préfecture des Pyrénées-Orientales a signalé une nouvelle « suspicion » de trois cas de grippe 1, une nouvelle fois au sein du Lycée Aristide Maillol de Perpignan, déjà affecté le 24 septembre par une fermeture de classe et l’éloignement des élèves. Cette fois-ci, la Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales (DDASS) des Pyrénées-Orientales a été informée de la suspicion de trois cas de grippe A H1N1 dans une classe de seconde de l’établissement, située dans le quartier du Vernet, au Nord de Perpignan. Désormais, la classe est fermée, et les lycéens sont tenus de ne regagner le lycée que vendredi prochain, le 20 novembre, soit après une semaine complète d’éloignement. Les services de l’Etat demandent aux parents des autres élèves d’être vigilants et de consulter leur médecin traitant dès l’apparition de premiers signes.

Partager

Icona de pantalla completa