Langue
La Clau
Graphologie criminelle pour retrouver les auteurs de tags à Figueres et Girona
Langue

Une douzaine de policiers municipaux de Figueres, Girona, Olot, la Jonquera et l’Escala bénéficient jusqu’à demain à Figueres d’une formation à la graphologie, dans le but d’identifier les auteurs de tags présents sur la voie publique. Cette technique propre à la police scientifique est utilisée par première fois dans la région de Girona, bien qu’il existe un précédent en Catalogne du sud, où la ville de Sabadell, aux abors de Barcelone, a été la première en Europe à employer cette méthode. Cette formation fait partie d’un plan de choc de la Mairie de Figueres, qui investira cette année 25.000 euros dans l’effacement des tags, particulièrement présents dans les rues du centre-ville depuis fin 2008. La graphologie policière est utilisée d’ordinaire en criminologie afin de déterminer l’origine de certains écrits et inscriptions, ou pour pour vérifier si un auteur présumé est un auteur réel. Selon les professionnels, la calligraphie de chaque individu présente des caractéristiques uniques, reproduites également sur les graffitis qui ornent les façades et les panneaux des paysages urbains. À Sabadell, cette technique a permis jusqu’à présent l’identification de quatre jeunes auteurs de tags.

Partager