Langue

La mairie de Girona a retiré au roi d’Espagne, Felipe VI, les attributs d’allégeance royale qu’elle lui avait octroyé en 1977. Ces condécorations protocolaires ont été supprimées mardi 26 janvier par une motion du conseil municipal, dans le contexte tendu des relations entre la Catalogne et l’Etat espagnol. Cette distinction reposait sur l’attribution d’une médaille, d’un sceptre et d’un écu aux couleurs de la ville. Son élimination a été proposée par le groupe d’opposition de la Gauche Républicaine de Catalogne (ERC) et les Candidatures d’Unité Populaire (CUP), tandis que son approbation a été rendue possible par l’abstention du parti Convergence Démocratique de Catalogne (CDC) auquel appartient le tout nouveau maire, Albert Ballesta, et à celle du Parti Socialiste de Catalogne.

Partager