Langue

Le désastre provoqué par les chutes de neige du 8 mars dans la région de Girona, où des coupures d’électricité massives se sont produite, a été résolu ce jeudi, par le retour général de l’électricité dans toute la province. En réalité, 10 jours après les intempéries, le service est garanti pour 169 groupes électrogènes, actuellement en fonctions, ajoutés à 71 autres, en cours d’installation, d’après un communiqué du ministère de l’Economie de la Generalitat de Catalogne. La tempête, qui a privé de lumière de 220.000 abonnés en Catalogne du sud, essentiellement dans la province de Girona, a suscité de fortes protestations de particuliers et de commerçants, en pleine préparation de la saison touristique, lancée à Pâques. Une grande partie de la controverse vise la compagnie d’électricité espagnole Endesa, contre laquelle plus de la moitié des 221 maires de la région de Girona ont appelé à un boycott, samedi 13 mars. Endesa, principal fournisseur d’électricité de la région de Girona, risque de perdre de nombreux contrats, en raison d’une réactivité et d’une désorganisation patentes. Le recours à un changement de compagnie d’électricité, effectif depuis le mois de juin, a déjà été sollicité par plusieurs communes, comme celle de Caldes de Malavella, au Sud de Girona, qui s’est abonnée mercredi aux services de la compagnie catalane Orus.

Partager

Icona de pantalla completa