Langue

Le gouvernement catalan serait en train d’étudier une demande, formulée par la ville de Figueres, de suppression de la carte scolaire, dès la rentrée 2009, à l’issue d’une certaine polémique qui a entouré les inscriptions scolaires ces derniers mois. Cette demande a d’ailleurs reçu le soutien de la quasi-totalité des établissements scolaires de la ville, autant privés que publics, un seul d’entre eux s’étant opposée au choix du Conseil Scolaire Municipal. Dès l’année prochaine, le choix du lieu d’inscription pourrait ainsi devenir libre pour les parents, après cette décision qui risque par évidence de créer une demande supérieure à la demande dans certains établissements, raison pour laquelle une série de critères a été établie, comportant notamment la présence préalable de frères ou de soeurs des nouveaux élèves dans l’établissement choisi, ou la domiciliation des parents dans la ville. En cas de persistance des difficultés, un tirage au sort est même envisagé. Cette demande unanime de l’écrasante majorité de la communauté éducative de Figueres devrait en tout cas recevoir le feu vert du gouvernement catalan dès la semaine prochaine, ce dernier laissant manifestement s’exprimer la démocratie locale.

Partager