Langue
La Clau
Facebook et jeux en ligne: 7 % des ados sud-catalans sont accros à Internet
Langue

Le phénomène postmoderne des dangers liés aux technologies s’illustre en Catalogne du sud, où 7 % des jeunes sont psychologiquement dépendants d’Internet. Selon une étude de l’Hôpital Sant Joan de Déu de Barcelone, cette pathologie concerne très majoritairement les adolescents, qui peuvent passer des heures à jouer en ligne et à converser sur les réseaux sociaux de type Facebook. L’unité consacrée aux « addictions » de cet établissement définit trois critères de détection des cas exigeant un traitement : il s’agit de la perte d’heures de sommeil pour cause de temps passé face à Internet, de la perte de la notion du temps passé sur le réseau, et de l’inquiétude du sujet en cas d’absence de connexion. Les patient répondant par l’affirmative aux trois situations décrites sont jugés en état de dépendance à Internet. Actuellement, la relation entre les jeunes sud-catalans et le réseau, comparable au recours aux drogues, est le plus souvent favorisée par leur présence sur le jeu en ligne « World of warcraft », l’un des plus populaires du monde, qui réunit onze millions de fans. Dans le grand public, le cybersexe et les casinos sont les principaux centres d’intérêt, à la source du même phénomène. Depuis 2007, la Clinique d’Assistance et de Recherche des Socio-dépendances, implantée à Barcelone, est venue en aide à plus d’une centaine d’adolescents. Le traitement de désaccoutumance aux jeux en ligne dure jusqu’à 18 mois.

Partager

Icona de pantalla completa