Langue
La Clau
Face au terrorisme, la France rétablit la frontière du Perthus pour la COP21
Langue

La COP 21, conférence mondiale sur le changement climatique prévue du 30 novembre au 11 décembre en région parisienne, a des conséquences dans les Pyrénées-Orientales. Ce rendez-vous planétaire imposera le rétablissement de contrôles accrus aux différents points de passage frontalier entre les territoires français et espagnol, du 13 novembre au 13 décembre. Ces opérations souhaitées par la France viseront les flux Sud-Nord. La présence de 80 chefs d’Etat à la conférence planétaire de l’ONU entraîne des craintes d’actions terroristes, que le ministère de l’Intérieur souhaite éloigner en écartant la Convention de Schengen pendant un mois.

Le sous-préfet de Céret mobilisé

Lundi 2 novembre, le sous-préfet de Céret, Gilles Giulani, et le sous-délégué du gouvernement espagnol à Girona, Juan Manuel Sánchez-Bustamante, ont affiné le dispositif avec les directions territoriales de la sécurité française et espagnole. Le regroupement inédit de la police, la gendarmerie, la police espagnole, la Guardia Civil et les Mossos d’Esquadra de Catalogne sera à la hauteur de l’enjeu. Les contrôles d’identité et de documentation des véhicules feront leur retour pendant cette période, lors de laquelle la circulation des semi-remorques sera fortement ralentie. Mais aucune difficulté de circulation n’est envisagée dans le sens nord-sud. D’autres contrôles se dérouleront dans les secteurs de Bourg-Madame / Puigcerdà, Prats de Molló / Molló et Cerbère / Portbou.

Partager