Langue
La Clau
Face au coronavirus, l’évêque de Perpignan-Elne demande de vider les bénitiers
Langue

La progression inexorable du coronavirus inquiète l’Église dans les Pyrénées-Orientales. Face à la propagation du Covid-19, le diocèse de Perpignan invite à respecter des mesures de précaution, selon la demande exprimée samedi 28 février par l’évêque de Perpignan, Mgr Norbert Turini. Celui-ci a demandé aux prêtres d’inviter les fidèles à éviter le geste de paix consistant à se serrer la main, remplacé par un « regard et un sourire ». Lors de l’eucharistie, l’hostie doit être donnée dans la main non sur la langue des croyants, modification observés ce dimanche 1er mars à Prades, Thuir, Perpignan ou encore Argelès-sur-Mer et Rivesaltes.

Les prêtres doivent se laver les mains régulièrement

Cette économie de contacts entre individus doit freiner le virus, qui comporte 130 cas avérés en France et 12 en Catalogne du Sud, dont deux à Girona. Mgr Turini a également demandé aux prêtres de se laver les mains après avoir donné la communion, et de vider les bénitiers. Par ailleurs, l’usage de gel hydroalcoolique connaît une augmentation parmi les membres de l’Église du Pays Catalan, comme dans certaines entreprises et administrations.

Partager