Langue

C’est le onzième mort de mort violente depuis 30 ans dans le football espagnol. José Romero Taboada, âgé de 43 ans et supporter ultra du Deportivo La Corogne est décédé des suites de ses blessures reçues durant une bataille rangée avec les supporters de l’Atletico de Madrid. La bagarre avait commencé vers 9 h du matin prés du stade Vicente Calderon où environ 200 supporters des deux clubs se sont retrouvés pour en découdre, armés de battes de baseball, pétards, bengales et armes blanches. Les affrontements se sont terminés avec 11 blessés et un mort, José Romero Taboada, jeté dans la rivière Manzanares. Les avis divergent quant à l’origine de l’affrontement, les supporters de l’Atletico Madrid défendant que la bataille était pactée via téléphone mobile entre les deux groupes de supporters, alors que les ultras du Deportivo La Corogne accuse les madrilènes de leur avoir organisé un véritable guet-apens.