Langue
La Clau
En Roussillon, Auchan et Carrefour accueillent les victimes de violences conjugales
Langue

Des centres d’accueil provisoires pour les femmes victimes de violences conjugales ont ouvert dans plusieurs centres commerciaux des Pyrénées-Orientales. Ce choix étonnant répond au fait que le confinement lié au Covid-19 “peut exacerber les violences conjugales”, indique la préfecture du territoire. Les victimes sont reçues dans ces refuges à raison de 8 demi-journées de permanences à Auchan Perpignan et 3 demi-journées à Carrefour Claira.

Partenariat entre associations et propriétaires d’hypermarchés

Cette démarche nouvelle s’effectue dans des espaces spéciaux, baptisés “bulles de communication”, située dans les voies de circulation de ces centres commerciaux. Un psychologue, une conseillère conjugale et familiale, une gynécologue, une éducatrice spécialisée, une juriste et conseillère en économie sociale et familiale sont présents. Cette opération d’assistance est menée avec les propriétaires des hypermarchés et les associations France Victimes, APEX 66 et le Planning Familial.

Partager