Langue

L’Institut National de la statistique et des études économiques (Insee) a révélé le 5 février, pour les Pyrénées-Orientales, une espérance de vie masculine inférieure d’un an à la moyenne hexagonale. En 2010, les hommes y occupaient le 26e rang hexagonal avec une durée de vie moyenne de 77 ans, contre 78 ans selon les données générales. Chez les femmes, pour lesquelles la différence s’avère moins nette, la durée de vie était de 84,1 ans, correspondant au 33e rang, pour une moyenne nationale de 84,5 ans. Parallèlement, les hommes vivent jusqu’à 80,2 ans à Paris et 80,5 ans dans les Hauts-de-Seine, ou encore 79,8 ans en haute-Garonne, tandis que les Parisiennes ont une espérance record de 85,8 ans, égalant le département des Deux-Sèvres.

L’espérance de vie a reculé en 2012

Ces données, actualisées le 24 janvier 2013, tendent à démontrer une inégalité liée aux activités professionnelles exercées, selon des critères de pénibilité. Par ailleurs, l’Insee précisait le 1er janvier 2013 qu’après plusieurs années de progression, l’espérance de vie en France a stagné en 2012, après un gain de « 3 années pour les hommes contre 1,9 an pour les femmes » depuis le début des années 2000. Le corrélation entre la crise économique et le système de santé pourrait être à la source de cette nouveauté, dans la crainte d’un recul comparable à ceux observées en Allemagne et aux Etats-Unis.

Partager