Langue

La Catalogne aura en 2021 son dispositif fonctionnant avec le big data, pour améliorer la détection des prédictions épidémiques. Cet outil lié à l’intelligence artificielle, inspiré de la pandémie de Covid-19, sollicitera des données issues du recensement de la population, des opérateurs de téléphonie Telefónica et Orange, et des grandes tendances épidémiologiques. D’un coût de mise en place de 600.000 euros, ce détecteur à grande échelle est développé par le gouvernement catalan, en partenariat avec l’Hôpital Germans Trias i Pujol i l’Hôpital Clínic de Barcelone. Sa création technique est confiée à la structure publique-privée catalane Center for Innovation in Data Tech and Artificial Intelligence (CIDAI). Son directeur, Marc Torrrent, annoce le souhait “d’améliorer les modèles prédictifs”.

Le but visé par les autorités catalanes est d’améliorer la prise de décision publique face aux futurs virus. L’Institut épidémiologique de Catalogne, lancé le 16 juillet, coordonne la mise en place de cet outil, qui répondra aux nécessités de confinement des populations par zones géographiques et par périodes, tout comme l’évolution des épidémies dans les mois suivant leur arrivée.

Partager

Icona de pantalla completa