Langue

La police catalane, les Mossos d’Esquadra, a signalé le 26 avril avoir identifié un cadavre de sexe masculin à l’intérieur d’un conteneur de déchets ménagers dans la zone résidentielle d’Empuriabrava, à proximité de la ville de Roses. Selon les premières hypothèses, il s’agit d’un homme d’une quarantaine d’années, de nationalité étrangère, qui aurait été victime de mort violente par égorgement. La dépouille a été repérée à 8h30 par une habitante du quartier, venue jeter sa poubelle. Son mari témoignait en milieu de journée : « ma femme a vu deux jambes qui dépassaient, et elle est venue m’en informer ».

Secret de l’instruction

La levée du corps s’est déroulée à midi, préalablement à une prise en charge confiée au groupement scientifique du Service de recherches criminelles des Mossos d’Esquadra. Pendant plusieurs heures, le secteur Medes d’Empuriabrava a été ceinturé par les autorités, qui certifient une présence abondante de sang autour du cadavre, retrouvé enfoui au milieu du contenu du conteneur. L’enquête a été confiée au juge de garde de Figueres, qui a décrété le secret de l’instruction.

Partager

Icona de pantalla completa