Langue

La Ville d’Elne a inauguré son premier passage piétons aux couleurs homosexuelles et installé un drapeau assorti, ce jeudi 9 décembre 2021, au balcon de la mairie. L’ornementation au sol, placée face à l’Hôtel de Ville, est la première du genre en Pays Catalan. Elle représente la communauté LGBTI+ (lesbiennes, gays, bi, trans), dont le drapeau arc-en-ciel “flotte désormais sur la mairie”, annonce un communiqué. Cet engagement souhaité par le maire Nicolas Garcia (Parti Communiste Français) vient à défendre une “cause”, le but étant de “dénoncer, et lutter contre les agressions verbales et physiques dont sont victimes les homosexuels”.

Une claire allusion à Éric Zemmour

L’exécutif municipal, dans une claire allusion à Éric Zemmour, candidat d’extrême droite hors les murs à l’élection présidentielle de 2022, évoque une ”France intoxiquée par le nazillon candidat à la présidentielle” et une “recrudescence des violences homophobes”. Dans une envolée hexagonale, il lance “à Elne, on défend toutes les personnes victimes de discrimination, celles privées de droits, celles qui, menacées de mort, imaginent que le pays de Voltaire et Rousseau, sera un refuge salutaire. A fortiori celles que l’on fait souffrir à cause de leurs orientations sexuelles ».

Un phénomène apparu en Australie 

Le phénomène “DIY rainbow crossing”, qui trouve son origine à Sydney (Australie) en 2003, se répand progressivement dans le monde. Dès 2017, une quinzaine de villes des États-Unis et du Canada ont décidé de signaler durablement leur soutien à la communauté LGBT en créant des passages piétons multicolores, qui font référence au fameux drapeau des fiertés “gay”. San Francisco, Seattle et Vancouver ont été pionnières. En France, la ville de Périgueux, en Dordogne, a inauguré un passage “clouté” aux mêmes couleurs, en mai de la même année. Cette tendance a été retrouvée à Bordeaux en 2019, puis à Limoges au printemps dernier, ou encore depuis cet été à Mataró, Solsona et Andorre-la-Vieille. A Paris, les passages piétons arc-en-ciel sont présents depuis dans de nombreuses artères, après une première apparition de cette coloration en 2018 dans le quartier du Marais, à forte fréquentation homosexuelle.

Partager

Icona de pantalla completa