Langue

Deux affaires de prostitution distinctes sont dans l’actualité, au nord et au sud des Pyrénées. Ce mercredi a été révélé le commerce organisé par un habitant du canton de Vinça, dans la région du Conflent. Âgé d’une soixantaine d’année, l’homme avait créé en 2009 un site Internet à travers lequel plus d’un millier de femmes, résidant essentiellement en France, ont pu vendre leurs charmes. Les prostituées du web fournissaient photos, présentation personnelle et numéros de téléphone direct afin de rencontrer leurs clients. Dans la région de Girona, ce jeudi, la police nationale espagnole a annoncé le démantèlement d’un réseau de prostituées brésiliennes, qui reposait également sur Internet. Le réseau démasqué contactait des femmes et des hommes sur les réseaux sociaux de type Facebook, avant de les inviter à rejoindre le territoire espagnol. Les premiers éléments de l’enquête font état d’une centaine de prostitués, qui rejoignaient Paris par avion, puis étaient accompagnées en voiture vers la péninsule ibérique. Ce trafic humain, dans lequel la manipulation a tenu un rôle déterminant, a été stoppé suite à une dénonciation formulées en avril 2009 par sis des personnes piégées. Les 22 responsables de ce réseau, tous installés dans la province de Girona, ont été arrêtés ces derniers jours dans les communes de Fontcoberta, Mont-ras, Medinyà et Girona.

Partager