Langue

Plus d’une cinquantaine d’agriculteurs sud-catalans se sont mobilisés ce jeudi en milieu de journée au péage autoroutier de La Jonquera, c’est-à-dire au premier point d’entrée en territoire espagnol du versant méditerranéen pour les touristes français. Une distribution générale de pommes et de poires du pays a été organisée depuis cette zone, à l’attention des automobilistes, principalement français. Cette protestation avait pour vocation de dénoncer la politique de prix cassés dont souffre le secteur de la production de fruits et légumes, notamment espagnol, tout autant que répondre aux récents vidages de camions espagnols, opérés, notamment en Roussillon, par des agriculteurs de nationalité française. Selon le coordinateur de l’Union des Paysans (Unió de Pagesos), Joan Caball, présent sur place, « Nous souffrons tous de la même crise ».

D’après les première tendances, fournies par les professionnels avant la communication d’un bilan complet de la saison, aucune catastrophe climatique ne s’est produite cette année, et les productions ont été abondantes en territoires français et espagnol, tandis que la consommation reculait par rapport à 2010. Ces conditions ont conduit à la crise, comportant plusieurs épisodes violents, auxquels une solution devrait être apportée dans les prochaines semaine. Une réunion diplomatique franco-espagnole est en effet prévue en septembre entre le ministre français de l’Agriculture, Bruno Le Maire, et son homologue espagnole, Rosa Aguilar.

Partager

Icona de pantalla completa