Langue

Le jeune homme incendiaire du chien Mambo dans le village d’Espira de l’Agly, au mois d’août dernier, était jugé ce lundi par le tribunal correctionnel de Perpignan. L’animal, abandonné par son ou ses maîtres sur la route des vacances, avait alors été aspergé d’essence par Jérémy, 17 ans, qui l’avait alors enflammé. Par cet acte de barbarie, avec pour témoins d’autres jeunes habitants du village, la victime, ultérieurement baptisée « Mambo » dans un élan de solidarité populaire, avait couru dans les rues tel une torche, avant d’être récupéré, à l’aube, par une bénévole de la SPA. Cité à comparaître par le tribunal pour enfants de Perpignan pour « actes de cruauté envers un animal », le tortionnaire, sous l’emprise de l’alcool et du cannabis lors de l’acte cruel, a écopé d’une condamnation à un an de prison, dont deux mois ferme, accompagnée d’une mise à l’épreuve d’une durée de 18 mois. Le 15 septembre dernier, la complice du jeune homme, âgée de 22 ans, avait écopé de six mois de prison ferme pour avoir amadoué puis maintenu le chien avant son calvaire par le feu. Mambo, qui a retrouvé depuis ses capacités physiques, avait été brûlé au troisième degré sur 70% du corps.

Partager