Langue

Un site Internet spécialisé dans le tournage sauvage de scènes pornographiques assure actuellement une étonnante publicité à la ville de Perpignan. Cette Web TV, qui parcourt les villes de France pour honorer les sollicitations d’habitants, qui sont majoritairement des habitantes, souhaitant s’essayer au sexe filmé, s’est déplacée une première fois dans la capitale du Roussillon en décembre 2012, pour répondre aux demandes d’une femme cougar, avant de revenir en décembre 2013 pour immortaliser les ébats d’une apprentie boulangère. Le rythme semble s’accélérer depuis février 2014, avec trois autres jeunes femmes, dont l’une, employée d’une épicerie de nuit, affirme devoir se marier sous peu en Algérie, l’autre déclarant être infirmière en pédiatrie et la dernière certifiant être caissière de magasin.

Sexe en bord de Têt et au Parc Maillol

Les étonnantes candidates, qui s’adonnent à des scènes tournées en intérieur, choisissent fréquemment des décors extérieurs, avec l’exemple de l’une d’entre elles, filmée au Parc Maillol, attenant au Lycée du même nom, dans le quartier du Vernet. Sur un autre tournage, le simulacre de la reproduction se produit en bord de Têt, à quelques centaines de mètres des artères les plus animées, ou encore parmi les roseaux du lac de Villeneuve-de-la-Raho. Le site, qui se plaît à diffuser des scènes prises sur des lieux connus des villes, bouscule un univers pornographique jusque-là réservé aux grandes productions et aux carrières. Il sous-traite avec plusieurs micro-entrepreneurs, auquel il achète des vidéos d’une quarantaine de minutes, dont font partie celles tournées à Perpignan.