Langue

Face à l’augmentation des accidents et conflits d’usage de la voie publique, la mairie de Barcelone prévoit de multiplier les radars pédagogiques adaptés aux trottinettes et aux vélos. Cette mesure, annoncée jeudi 18 novembre, doit permettre de généraliser un test mis en place en début de semaine sur la piste cyclable de Reina Maria Cristina, proche de la Place d’Espagne.

Lire aussi :
Casque obligatoire pour les trottinettes à Barcelone en 2022

Ce système d’incitation à la modération au guidon s’adresse aux habitants qui pratiquent une vitesse excessive. Il s’agit d’un outil “utile, clair et dynamique, qu’il faut adopter en toute normalité”, estime l’élue à la Mobilité, Laia Bonet. Le calendrier d’installation des radars, leur implantation et leur nombre exact seront communiqués dans les prochaines semaines.

30 km/h maxi sur la chaussée, 10km/h sur les trottoirs

Parallèlement, la mairie de la capitale catalane envisage d’imposer l’adoption d’un contrat d’assurance à tous les propriétaires de trottinettes électriques à compter de 2022. Cette autre mesure doit participer à la régulation d’un mode de déplacement personnel fortement popularisé depuis la dernière décennie. La réglementation barcelonaise imposé aux trottinettes une vitesse maximale de 30 km/h sur la chaussée et 10% sur les trottoirs, mais les dépassements de vitesse maximale sont fréquents.

Dans le commerce, les engins atteignant 35 km/h, vendus à prix abordable, sont fréquents. Cette démocratisation suscite certaines imprudences et effractions. Ainsi, la police municipale de Barcelone tente actuellement d’identifier un individu repéré sur une vidéo en flagrant délit de circulation, en trottinette, sur la Ronda litoral, le grand boulevard périphérique qui mène ou coeur de la ville en longeant la mer.

Partager

Icona de pantalla completa