Langue

Si les premiers euros frappés en langue catalane circulent depuis 2013 en Andorre, la Catalogne du Sud dispose depuis quelques jours de la monnaie commune en version propre. Sur une initiative d’une association de jeunes de la région de Lleida, ces pièces de monnaie frappées en Chine portent la mention « Catalunya ». Elles sont illustrées par des castellers, pyramides humaines caractéristiques du territoire, et un Sant Jordi, Saint-Georges, réputé combattre le dragon de l’ignorance. Cette idée à vocation nettement indépendantiste met en lumière une République catalane, éliminée en 1936 par le régime totalitaire du général Franco. Elle se traduit par l’édition de 8000 exemplaires, commercialisés exclusivement sur Internet. A l’unité, ou par kits, ces euros conditionnés dans des étuis élégants sont des imitations parfaites des versions habituelles de la deuxième monnaie la plus importante dans le monde, utilisée actuellement par 300 millions de citoyens européens. Ils démontrent que l’indépendantisme catalan, par l’impression de drapeaux étoilées et insignes variés, est devenu en quelques années un véritable business.