Langue

Les processions de la Semaine Sainte en Pays Catalan, organisées à Perpignan, Bouleternère et Arles-sur-Tech, ou encore Les Angles et Collioure, sont habituellement vantées pour leur « originalité« . Mais en réalité, plusieurs centaines d’évènements similaires, souvent nocturnes, se préparent en Catalogne du Sud, où défilent aussi des pénitents portant des « misteris ». Parmi ces séquences pieuses figurent, dans la banlieue de Barcelone, la procession du silence, à Badalona, ou l’étonnante manifestation de ferveur laïque « 15+1 », organisée par la communauté andalouse à l’Hospitalet de Llobregat.

A Barcelone, des pénitents dans la ville high-tech

Barcelone est elle-même le théâtre de la procession de la « Fraternité et de la Confrérie Nazaréenne de Notre Père Jésus du grand pouvoir et de la vierge Macarena », qui constitue, avec ses dizaines de milliers de spectateurs, la principale séquence du genre en Catalogne. Dans le quartier de Ciutat Vella, le défilé de « La Burreta » fait partie des démonstrations de croyance, qui trouvent leur origine au Moyen-Âge, dans une ville néanmoins dévolue au high-tech.

Plus près de Perpignan, au Sud de Figueres, la commune de Verges accueille sa Danse de la mort, cérémonie macabre autrefois répandue en Europe, tandis que Mieres, près de Banyoles, vit sa procession en honneur de la Vierge des douleurs. Dans la partie Sud de la Catalogne, Tarragona accueille son défilé des « Armats », dont les protagonistes sont des légionnaires romains.

Partager