Langue

La crise générale n’affecte pas que le marché immobilier et la vie courante, selon un phénomène observé les semaines dernières en territoire espagnol, où les dealers baissent le prix des drogues afin de lutter contre la diminution du pouvoir d’achat. Selon les spécialistes en la matière, les pilules de MDMA, plus connues sous le nom d’«ecstasy», sont disponibles pour 1 euro l’unité, et les mélanges de plusieurs substances, aux effets parfois dévastateurs, comme la cocaïne contenant de l’héroïne, entrent dans la tendance. Ainsi, actuellement en Espagne, placée en tête de la consommation de drogues dans l’Union européenne, les dealers iraient jusqu’à offrir de l’ecstasy en échange de l’achat d’une dose de cocaïne, dont le prix, abaissé à 80 euros le gramme, peut atteindre la moitié dans certains cas. Le prix du LSD ont également chuté, à 15 euros, comme celui de la marijuana, dont le gramme est facilement proposé pour 3 ou 4 euros. La tendance croissante pour économiser inciterait les consommateurs à chercher des produits aux effets plus durables.

Partager

Icona de pantalla completa