Langue

Le parcours de l’auteur de la tuerie dans l’épicerie casher parisienne, Amedy Coulibaly, est partiellement lié à l’Espagne. L’épouse du jihadiste, Hayat Boumeddiene, a rejoint la Syrie en passant le 2 janvier par l’aéroport de Madrid-Barajas, selon notre information du 10 janvier. Mais son mari a séjourné dans la capitale espagnole du 30 décembre au 2 janvier, selon une information dévoilée ce 15 janvier. Les enquêteurs tentent d’identifier une éventuelle cellule de soutien logistique au terroriste, probable auteur d’une policière municipale de la ville de Montrouge, Clarissa Jean-Philippe , le 8 janvier. Cette structure fonctionnerait à Madrid même, ou dans sa région. Ce séjour espagnol est progressivement retracé par les services antiterroristes d’un pays où 70 combattants islamistes déplacés vers l’organisation Etat islamique sont revenue en 2014. Etrangement, une menace islamiste « très sérieuse » etait annoncée le 2 janvier par le secrétaire général de la Défense espagnole, Alejandro Alvargonzález.

Partager

Icona de pantalla completa