Langue
La Clau
Cocaïne volée à la PJ de Paris : 3 autres collègues de Jonathan G. entendus
Langue

L’affaire du vol de cocaïne survenu en juillet 2014 dans les locaux de la Police Judiciaire (PJ) de Paris, avec le Perpignanais Jonathan Guyot pour auteur présumé, a semblé concerner la famille de l’intéressé, dont sa femme et l’un de ses frères, mais aussi deux premiers policiers, ont été mis en examen dans la semaine du 12 janvier. Depuis, son épouse a été relâchée, mais ce mardi 28 janvier au matin, les enquêteurs ont placé en garde à vue trois autres de ses collègues, qui pourraient être liés au vol des 53 kg de cocaïne au fameux 36 quai des Orfèvres. L’un d’eux fait partie de même équipe que le Catalan, les deux autres sont en poste au commissariat du 19ee arrondissement de Paris. Le Perpignanais, âgé de 33 ans, ancien membre de la brigade des stupéfiants parisienne, est également mis en examen. Incarcéré depuis le 6 août, il illustre une opération absolument inédite dans l’histoire de la police française. La cargaison de cocaïne reste introuvable.

Partager