Langue
La Clau
Cinq mariages d’enfants forcés, détectés à Girona, provoquent un embarras éthique
Langue

Cette semaine, dans la région de Girona, une série de mariages forcés, concernant cinq jeunes filles contraintes per leurs parents, a été contré. La police catalane de la capitale de la province, les Mossos d’Esquadra, a pu identifier ces situations grâce à plusieurs témoignages d’éducateurs sociaux dans le cadre d’enquêtes sur les problèmes rencontrés par les familles. L’ensemble des enfants visées sont issues de familles d’origine subsaharienne obéissant à des traditions culturelles de continuité, bien que, pour l’un des cas révélés, l’alerte ait été donnée par un frère aîné, qui a effectué un signalement auprès des équipes d’educateurs. Joaquim Bayarri, le chef de la Région Policière de Girona, avoue sans détours que les intentions familiales mises au jour provoquent une situation très délicate, à laquelle répondront dès à présent des actions de prévention. Dans ce cadre, les situations relevées sont susceptibles d’être interprétées comme des délits de menaces ou des tentatives de séquestration, mais en réalité on ignore si elles seront assumées par la justice ou par les services sociaux.

Partager